Back
Image Alt

Comment est calculé l’assurance d’un prêt immobilier ?

Avez-vous fait un prêt pour investir dans le domaine de l’immobilier ?  Si oui, pour rembourser votre prêt vous aurez à suivre un taux d’assurance donné. Il s’agit de la cotisation annuelle versée par un emprunteur pour restituer le prêt immobilier fait. Cet article vous montre à cet effet les diverses méthodes de calcul pour déterminer ledit taux.

Les paramètres intervenant dans le calcul de l’assurance d’un prêt immobilier

Pour déterminer le taux d’assurance d’un crédit immobilier, quatre paramètres importants sont mis en jeu. Il s’agit du type de contrat, des risques supportés par l’assuré, les garanties sollicitées par l’agence de crédit et les quotités.

A lire aussi : Investissement Locatif : faut-il miser sur la SCPI ?

Il est important de connaitre le type de contrat car les modalités de calcul du taux d’assurance diffèrent d’une agence à une autre. Pour les banques par exemple, ce taux est calculé sur la base du capital emprunté alors qu’une agence d’assurance externe le détermine suivant le capital restant dû.

La connaissance du type de risque est aussi primordiale car le coût d’une assurance de prêt immobilier peut fortement en dépendre, ce qui va bien évidemment impacter le calcul du taux. C’est la même logique en ce qui concerne les garanties exigées par l’agence de prêt.

A lire aussi : Quel est le plafond de ressources ?

Quant aux quotités, leur pourcentage peut également agir sur le coût de l’assurance de prêt, et par conséquent sur la détermination du taux de l’assurance.

Le calcul de l’assurance de prêt immobilier à partir du capital emprunté

Lorsque le taux d’assurance est déterminé sur la base du capital emprunté, son pourcentage ne varie pas tout au long du contrat. Ainsi pour calculer les mensualités, il suffit de multiplier le taux par le montant du capital emprunté. Divisez ensuite le résultat trouvé par 12.

Si vous avez par exemple fait un emprunt de 180 000 euros sur une durée de 20 ans avec un taux de 0,38%, ce taux sera le même sur les 20 ans. Pour déterminer les mensualités, vous devrez donc multiplier les 180 000 euros par 0,38 puis diviser le résultat obtenu par 12. Vos mensualités sont donc de 57 euros dans ce cas de figure.

Le calcul de l’assurance à partir du capital restant dû

Avec cette méthode de calcul, la prime d’assurance varie au fil des années en fonction du capital qui reste à rembourser. Le taux d’assurance est par ailleurs variable car il tient compte des paramètres comme l’âge ou les types de risques supportés.

Au cours des premières années de remboursement, les mensualités sont élevées mais au fil du temps elles finissent par baisser considérablement.