Back
Image Alt

Quel salaire avoir pour prétendre à un prêt de 150 000 euros ?

Vous avez défini un projet d’une valeur de 150 000 euros. Pour réussir à décrocher un tel montant auprès de la banque, votre salaire doit être convaincant pour supporter facilement les charges et les paiements. Quel salaire pour prétendre à un prêt de 150 000 euros ? Ce contenu est un parfait guide.

Un salaire minimum variant selon la durée

Lorsque vous sollicitez un prêt d’une valeur de 150 000 euros, votre salaire fixe et la durée de paiement sont deux facteurs déterminants pour son obtention.

A lire aussi : Investissement Locatif : faut-il miser sur la SCPI ?

Sur dix ans, vous devez avoir un salaire minimum de 4 050 euros. Pour un recouvrement à faire sur une période de 20 ans, votre salaire doit avoisiner 2 100 euros. Un salaire de 1 900 euros pourra couvrir les mensualités sur une période de 25 ans.

Ainsi, pour un salaire de 4 050 euros, avec un taux de crédit hors assurance de 1,30 % par an, vous pouvez payer une mensualité de 1 337 euros sur une période de dix ans. La différence du revenu et de la mensualité peut vous permettre de faire face raisonnablement aux charges.

A lire aussi : Quel est le bon taux de rendement locatif ?

Un revenu qui supporte vos charges

La banque passe au scanner vos revenus avant de vous octroyer le montant sollicité. Quand vous êtes sous un contrat à durée déterminée, le bilan sera fait sur vos trois années d’exercice puisque le revenu est variable.

Par contre, si vous fonctionnez sous un contrat à durée indéterminée ou si vous êtes un fonctionnaire d’État, la banque se basera sur tous vos relevés de compte.

Cette opération est indispensable pour analyser la régularité de vos revenus afin d’en dégager l’essentiel qui vous permet de couvrir les charges fixes. Cela s’appelle le reste à vivre.

De ce fait, votre salaire doit être à même de supporter non seulement les charges régaliennes, mais aussi vos prochaines mensualités du prêt sollicité. Par ailleurs, il faut rappeler que ces paiements de prêt inclus ne doivent guère augmenter le taux d’endettement qui s’élève à 33 % ou à la rigueur 35 %.

Un revenu suffisant sous fond d’apport

Si vous estimez que vous avez un revenu stable qui vous permet de subvenir aux besoins tout en honorant les mensualités, alors pensez à un apport. À défaut d’une hypothèque, votre salaire doit vous permettre de faire un apport. C’est une forme de garantie qui s’avère déterminante pour l’obtention du crédit.

Le banquier s’en réjouira et sera convaincu de votre bonne foi pour obtenir le prêt et pour respecter vos engagements. Un apport de 15 000 euros est significatif. Si vous ne l’avez pas, ayez recours à la famille.