Back
Image Alt

Comment investir dans les maisons de retraite ?

Les maisons de retraite pour personnes âgées font partie des investissements les plus innovants en 2022. En effet, ces structures de logement répondent à un besoin nécessaire, vu le taux de vieillissement de la population française. Quelles sont les catégories de maisons de retraite ? Quels sont les avantages de ce type d’investissement ? Comment le réussir ?

Investir dans une maison de retraite : comment cela se passe-t-il ?

Pour faire un investissement réussi en maison de retraite, vous devez prévoir un budget pour l’acquisition de la résidence. Réfléchissez aussi à la catégorie de maison que vous souhaitez (médicalisée ou non). Notez que vous devez prendre en compte plusieurs critères.

A lire en complément : Quels sont les avantages et les inconvénients d'une retraite anticipée?

L’emplacement

L’emplacement de la maison est l’un des points principaux sur lesquels se baser. Avant tout investissement, il est important que vous procédiez à une étude de faisabilité. En effet, la rentabilité de votre investissement en dépend.

Cette étude consistera en une analyse prospective basée sur les données démographiques. Ainsi, vous déterminez le besoin d’implanter une résidence de retraite dans une zone. Pour cela, préférez les quartiers au cœur de la ville et où vous notez une population âgée dominante.

A découvrir également : Augmenter ses revenus à la retraite : les meilleures opportunités d'investissement à saisir

Le gestionnaire et le promoteur

Le gestionnaire (exploitant) est le tiers ou la société chargée de vous garantir le paiement des loyers. Il doit avoir les qualifications et compétences requises, car la pérennité de votre investissement repose en partie sur lui. Que la résidence soit achetée ou louée, elle générera un rendement financier pendant toute la durée du contrat. Vous devez également vérifier sa situation financière.

En ce qui concerne le promoteur, il doit aussi disposer des compétences professionnelles requises. Cela est d’autant plus important lorsque le logement est neuf. Vous pouvez consulter l’annuaire de la Fédération des promoteurs immobiliers. Ce promoteur est celui qui a en charge le projet de construction de la maison de retraite.

Les clauses du contrat de bail commercial

Notez que le contrat de bail commercial constitue le point capital de la rentabilité de votre investissement. Vous pouvez exclure la possibilité pour l’exploitant de mettre fin provisoirement au bail à l’issue de chaque période triennale. Cela vous permet d’éviter des renégociations qui seront peut-être en votre défaveur.

Avantages de l’investissement dans les maisons de retraite

Investir dans une maison de retrait présente de nombreux avantages. En effet, lorsque vous louez votre logement, vous ne concluez pas le contrat de location avec le résident. Il se conclut plutôt avec l’exploitant de l’établissement de retraite. Ce dernier paie le loyer, que l’appartement soit occupé ou non. Cela minimise le risque de perte de loyer.

En outre, le fait que le fonctionnement de la structure ne dépend pas de l’économie minimise les pertes. De plus, en achetant une maison de retraite, vous assurez aussi votre retraite pour l’avenir. En fait, en tant qu’acheteur, vous avez le droit d’y emménager vous-même. Aussi, vous n’avez pas besoin d’être sur la liste d’attente en premier.

Par ailleurs, c’est l’exploitant qui s’occupe généralement de l’entretien, de la location et de la gestion. Par conséquent, vous n’avez pas grand-chose à faire. Outre cela, on note des avantages fiscaux intéressants.

Les critères à considérer avant d’investir dans une maison de retraite

Investir dans une maison de retraite est un choix judicieux, mais il y a certains critères à considérer avant de prendre une décision. La localisation est primordiale. Les établissements situés dans des zones avec des besoins croissants en matière de soins aux personnes âgées sont plus susceptibles d’avoir une liste d’attente pour les résidents, ce qui garantit que votre investissement sera rentable.

Il faut faire attention à l’exploitant. Il doit être compétent et avoir une solide expérience dans le domaine. La réputation de l’établissement compte aussi beaucoup lorsqu’il s’agit d’attirer des résidents.

Ne négligez pas l’état du bâtiment lui-même. Si vous achetez un bien existant, assurez-vous qu’il soit en bon état et conforme aux normes réglementaires en vigueur pour éviter tout litige ou coûts additionnels imprévus liés à la mise aux normes ou travaux urgents nécessaires sur le bâtiment après acquisition.

Les différents types d’investissements dans les maisons de retraite

Il existe plusieurs types d’investissements dans les maisons de retraite. Le plus courant est l’acquisition directe d’une propriété, qui implique l’achat et la gestion de l’établissement. Cette option peut être coûteuse, car elle nécessite un investissement important en capital initial ainsi qu’un engagement à long terme pour la gestion du bien. C’est aussi le moyen le plus rentable de générer des revenus sur une période prolongée.

Une autre option consiste à investir indirectement via des fonds immobiliers spécialisés ou FPI, qui permettent aux investisseurs d’acheter des actions dans une société afin de financer divers projets liés au secteur immobilier. Les FPI sont très populaires auprès des investisseurs institutionnels tels que les compagnies d’assurance et les caisses de retraite, mais ils sont aussi accessibles aux particuliers.

Il y a l’investissement locatif, où vous pouvez acheter une unité individuelle dans un établissement existant avec location garantie par contrat avec le gestionnaire exploitant. Cette option convient particulièrement aux petits investisseurs souhaitant obtenir un rendement mesuré en raison du faible montant engagé pour cette opération.

Dans tous ces cas, il est recommandé de faire appel à un professionnel compétent pour aider à déterminer quelle stratégie conviendra le mieux à vos besoins financiers spécifiques.