Back
Image Alt

Guide des formalités administratives pour le gérant de l’EURL

Créer et gérer une entreprise est un défi en soi, mais il est important de ne pas perdre de vue les formalités administratives qui accompagnent la création et la gestion d’une entreprise. C’est particulièrement vrai pour les gérants d’une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) qui ont la responsabilité de s’assurer que toutes les démarches administratives obligatoires sont effectuées correctement et à temps. Dans cet article, nous allons vous présenter un guide des formalités administratives pour les gérants d’EURL.

Immatriculation auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) ou de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA)

Cette étape permet de créer officiellement l’entreprise et d’obtenir un numéro SIRET. Pour cela, il faut remplir un formulaire d’immatriculation en ligne ou en papier, fournir les informations nécessaires sur l’entreprise, comme son nom, son adresse, le nom et l’adresse du gérant, ainsi que les activités exercées. Il faut également joindre les pièces justificatives nécessaires, comme un extrait K-bis (extrait de l’inscription au registre du commerce et des sociétés) ou un certificat de non-condamnation pour les activités réglementées.

Lire également : Quel salaire pour un gérant de SARL ?

Rédaction des statuts

Cette étape est importante et obligatoire pour la création d’une EURL, car les statuts déterminent les règles et les modalités de son fonctionnement et de sa gestion. L’entrepreneur peut rédiger les statuts lui-même ou se faire aider par un professionnel agréé ou par un prestataire en ligne. Il est fortement conseillé de se faire aider pour éviter les erreurs pouvant être préjudiciables pour la création de l’EURL.

Formalités liées à la publicité de l’EURL

Cette étape consiste à publier un avis de constitution dans un support d’annonces légales du lieu où sera installé le futur siège social de la société. L’entrepreneur est libre de choisir le journal d’annonces légales et doit faire attention à bien délimiter son avis car le nombre de lignes influencera considérablement le prix final.

A découvrir également : Pourquoi recourir au coworking space ?

Ouverture d’un compte bancaire professionnel

Cette étape est nécessaire pour gérer les finances de l’entreprise et effectuer des transactions commerciales. Il faut se rendre dans une banque avec les pièces d’identité et les documents nécessaires pour ouvrir un compte professionnel, comme le K-bis et l’attestation d’immatriculation.

Procéder au dépôt du capital social

Il s’agit de déposer une somme d’argent ou des biens meubles ou immeubles pour constituer le capital social de l’entreprise. La constitution d’une EURL ne nécessite pas de disposer d’une somme prédéfinie selon la législation française. Il est possible d’apporter les fonds en numéraire ou en nature.

Déclaration de TVA

Si l’entreprise réalise des ventes de biens ou de services soumises à la TVA, il est nécessaire de s’inscrire au service des impôts et de déclarer régulièrement la TVA collectée. Il faut remplir un formulaire de demande d’inscription à la TVA, joindre les documents nécessaires, comme le K-bis, et choisir entre un régime de TVA normal ou un régime simplifié. Ensuite, il faut déclarer la TVA collectée chaque trimestre ou chaque mois, selon le cas, en utilisant les formulaires appropriés.

Déclaration de résultats

Le gérant doit déclarer les résultats de l’entreprise auprès des impôts chaque année, en utilisant les formulaires fiscaux appropriés. Il faut remplir un formulaire de déclaration de résultats, joindre les documents nécessaires, comme les comptes annuels, et payer les impôts dus.

Assurance responsabilité civile

Il est recommandé de souscrire une assurance responsabilité civile pour couvrir les risques liés à l’exercice de l’activité de l’entreprise. Il faut se rendre chez un assureur et remplir un formulaire de demande d’assurance, en précisant les risques couverts et les garanties souscrites. Il faut également payer les cotisations d’assurance.

Déclaration de la sécurité sociale

Le gérant doit déclarer les salariés de l’entreprise auprès de la sécurité sociale et de la caisse de retraite complémentaire. Il faut remplir un formulaire de déclaration de la sécurité sociale pour chaque salarié embauché et joindre les documents nécessaires, comme les bulletins de salaire. Il faut également payer les cotisations sociales pour chaque salarié.