Back
Image Alt
General Electric

Le cours de l’action de General Electric plonge après l’annonce d’une enquête fédérale

La bourse reste et un demeure un secteur où les rouages financiers sont impactés par plusieurs facteurs, en l’occurrence les nouvelles économiques. General Electric est ce géant industriel qui compte de nombreux actionnaires avec une position importante sur le marché boursier. Cependant, il est curieux d’en savoir plus sur l’effondrement du cours de l’action de General Electric après l’annonce d’une enquête fédérale. Voici ce qu’il faut savoir !

Effondrement du cours de l’action de General Electric : détail

En bon investisseur sur les marchés boursiers, il est très important de comprendre la force d’une annonce sur le cours d’une action. Dans le cas de General Electric (GE), il s’agit évidemment d’une enquête fédérale lancée par l’autorité fédérale des marchés boursiers (Securities & Exchange Commission). De ce fait, le conglomérat en a fait l’annonce.

A voir aussi : Prévisions 2023 pour l'action Bouygues : tendances et analyses financières

Cette nouvelle a créé non seulement la panique, mais aussi une crise de confiance entre General Electric est ses différents actionnaires. Conséquence, le cours de l’action a connu une perte dès que la nouvelle est tombée. D’après les analystes, le cours de l’action du géant industriel a baissé de 3 % dans la soirée du mercredi avant la fermeture du marché de New York.

Cela a d’ailleurs engendré une perte de confiance de la Wall Street vis-à-vis de l’entreprise. Ce qui n’a fait qu’accentuer l’effondrement du cours de l’action de General Electric.

A lire également : Comment est le CAC 40 aujourd'hui ?

Effondrement du cours de l’action de General Electric : raisons

General Electric

Malgré les démarches pour rassurer les investisseurs de sa franche coopération avec les enquêteurs, l’effondrement du cours de l’action de la GE a été imminent. Cela s’explique par certains paramètres défavorisant déjà constatés dans le rang de ce géant industriel. Il s’agit surtout du volet électrique qui fait cas d’une diminution du taux de commande des consommables électriques.

Ce qui réduit considérablement les marges du groupe. De plus, la méthode de gestion connaît certaines coquilles. D’abord, les comptes se font de façon globale, et sans spécifications. Il faut aussi dire que les administrateurs de la GE ne donnent généralement pas de détails sur leurs comptes.

Remarquez qu’elle a fait part d’une perte trimestrielle de 10 milliards qui prend en compte des charges d’assurance vis-à-vis d’une activité qu’elle avait déjà quittée. Mieux, le patron de la GE avait annoncé que la perte à venir serait moins conséquente aux actionnaires.

Effondrement du cours de l’action de General Electric : perspectives

Compte tenu de la situation de la General Electric, le directeur du conglomérat prévoit certaines perspectives pour un retour sûr et profitable. Ce dernier a donc mis en place un programme pour restructurer le conglomérat bostonien. Aussi, il prévoit une réduction des coûts des actifs. D’un autre côté, il faut mentionner que la GE intervient aussi dans le domaine de la locomotion, du pétrole, de l’aéronautique et des équipements médicaux.

Ainsi, certains volets, précisément des équipements médicaux, de l’aéronautique ainsi que de l’électricité seront revus de façon optimale. Les activités dans la locomotion et celles liées au pétrole seront liquidées.

Plus intéressant, le patron de la GE prévoit une dissolution du groupe en des entités qui tiendront compte des 3 principales activités en place. Cependant, cela reste un grand défi, car c’est un projet qui nécessite plusieurs formalités.

Nombreux sont les éléments qui justifient l’effondrement du cours de l’action de General Electric suite à l’annonce d’une enquête fédérale. Vous en savez désormais un peu plus sur le sujet.

Impact de l’enquête fédérale sur la réputation de General Electric

L’annonce de l’enquête fédérale a eu un impact important sur la réputation de General Electric. Effectivement, ce dernier est un conglomérat reconnu pour sa fiabilité et son sérieux dans le domaine des équipements industriels. Cette enquête risque donc d’affecter la confiance que les investisseurs ont envers l’entreprise.

Cette affaire pourrait avoir des conséquences sur les relations commerciales entre General Electric et ses partenaires actuels ou futurs. Les clients pourraient hésiter à faire appel aux services du conglomérat jusqu’à ce que l’affaire soit résolue.

Pire encore, cette enquête peut aussi ternir l’image de marque de General Electric auprès du grand public, qui voit souvent ces grandes entreprises comme étant peu scrupuleuses dans leur quête incessante de profit.

Il ne faut pas perdre de vue que cette enquête n’est qu’une étape préliminaire et que rien n’a été prouvé contre General Electric pour le moment. Le conglomérat a d’ailleurs assuré sa coopération avec les autorités compétentes afin d’éclaircir rapidement cette affaire.

Analyse des réactions des investisseurs suite à l’annonce de l’enquête fédérale sur General Electric

L’annonce de l’enquête fédérale contre General Electric a eu un impact immédiat sur le cours de son action en bourse. Les investisseurs ont rapidement réagi à cette nouvelle, entraînant une chute importante du cours.

D’autres vont plus loin en parlant d’une crise de confiance entre les investisseurs et General Electric suite aux déboires qu’a connus le conglomérat dans le passé. Effectivement, depuis plusieurs années maintenant, l’entreprise a été confrontée à divers scandales financiers et a subi plusieurs restructurations importantes qui ont pu éroder la confiance que les marchés avaient placée en elle.

Il est clair que cette annonce aura un impact significatif sur la stratégie d’investissement des actionnaires. Certainement, nombreux seront ceux qui décideront de vendre leur position pour se prémunir contre toute baisse future du titre. D’un autre côté, certains pourraient considérer cet événement comme une opportunité d’achat en bas, espérant ainsi réaliser des profits futurs lorsque le cours remontera.

Il faut rappeler que la situation reste volatile et imprévisible tant que l’enquête n’est pas résolue définitivement. Il faudra attendre quelques temps avant de voir si General Electric parviendra à regagner la confiance des investisseurs et se redresser sur les marchés boursiers.