Back
Image Alt

Utilité du conducteur occasionnel ou secondaire pour les jeunes conducteurs

L’assurance automobile est souvent coûteuse pour les jeunes conducteurs, il peut donc être judicieux d’inclure un deuxième conducteur dans votre police : secondaire ou occasionnel. Cela signifie que l’apprenti peut commencer à conduire avec une assurance et recevoir une prime. Conducteur occasionnel ou secondaire : quelle est l’utilité ?

Conducteur occasionnel ou secondaire : à quoi ça sert ?

Le conducteur secondaire ou complémentaire

Conducteur occasionnel ou secondaire : à quoi ça sert ? Le conducteur secondaire ou complémentaire est une personne ayant la capacité de conduire la voiture assurée. Le conducteur secondaire est celui qui est autorisé à conduire l’auto de façon ponctuelle : 

A découvrir également : Quelle est la durée de validité d'un chéquier ?

  • le week-end, 
  • les vacances, 
  • pour un rendez-vous précis, 
  • et bien d’autres. 

Cela inclut être conducteur secondaire en tant que jeune conducteur et être un membre de la famille telle que le conjoint, les enfants et les proches. Ce conducteur profite des mêmes garanties que le conducteur principal, à condition que son identité soit mentionnée sur le contrat d’assurance automobile. Et en cas de sinistre, le conducteur secondaire n’est aucunement responsable de l’acquittement des cotisations ni des déclarations.

Le conducteur occasionnel

Il s’avère primordial de ne pas confondre le conducteur secondaire avec le conducteur occasionnel. En fait, il s’agit de la personne à qui vous prêtez la voiture exceptionnellement, et qui n’est pas mentionnée dans le contrat. Pour la majorité des compagnies d’assurance, le jeune conducteur peut être titulaire d’un permis de conduire autorisé à utiliser un véhicule assuré dans des circonstances exceptionnelles. Il n’y a aucune obligation envers le propriétaire de la voiture.

A découvrir également : Où changer de l'argent à Bordeaux ?

Avantages d’ajouter un deuxième conducteur à votre contrat d’assurance automobile 

Les compagnies d’assurance partent du principe que les jeunes conducteurs sont plus susceptibles de provoquer des accidents que les conducteurs plus expérimentés. Par conséquent, des frais supplémentaires importants vous seront facturés.

Diminuer ses cotisations

Conducteur occasionnel ou secondaire : à quoi ça sert ? Pour réduire vos primes, la meilleure solution est de vous inscrire comme deuxième conducteur sur le contrat d’assurance automobile de vos parents. Il faut toutefois que le parent soit toujours le conducteur principal du véhicule afin que cette opération ne soit pas assimilée à une tentative de fraude à l’assurance. En cas d’accident sans faute, il n’y a pas de franchise supplémentaire pour le deuxième conducteur.

Bénéficier de tarifs d’assurance auto plus avantageux

Les jeunes conducteurs inscrits comme deuxième conducteur sur la police d’assurance automobile de leurs parents peuvent :

  • économiser gros
  • accumuler des primes. 

Ainsi, lorsqu’ils achètent leur propre voiture, vous pouvez bénéficier de primes d’assurance automobile moins élevées. 

Conducteur secondaire : les limites

Toutefois, en tant que conducteur secondaire au titre de votre police d’assurance automobile, les restrictions suivantes s’appliquent : 

  • Le montant de la cotisation augmente quand vous inscrivez un deuxième conducteur. 
  • Le conducteur secondaire ne peut pas conduire la voiture tous les jours. 
  • En cas d’accident, des pénalités seront imposées au conducteur principal et secondaire.

Application d’une surprime

Conducteur occasionnel ou secondaire : à quoi ça sert ?  Certaines compagnies d’assurance peuvent facturer des primes supplémentaires ou de nouvelles franchises pour se protéger, surtout si le deuxième conducteur est novice. En fait, les jeunes conducteurs sont classés comme à risque par les assureurs qui offrent légalement des niveaux d’assurance plus élevés conformément à l’article A 121-1-1 de la loi sur les assurances.