Back
Image Alt

Quel est le meilleur plan épargne retraite ?

Le PER est un financement de la retraie devenu un référencement. Récemment lancé en 2019, le plan épargne retraite est un produit offrant un contrat souple et performant. L’essentiel est de trouver un PER qui offre un meilleur profit. Lisez dans la suite quelques étapes nécessaires pour choisir un bon PER.

Scruter les frais du contrat

Les PER sont tellement nombreux aujourd’hui. De cette multiplication de leur nombre, il est constaté parmi les frais du contrat d’autres frais qui paraissent non justifiés. C’est une raison suffisante pour examiner tous les frais demandés par les PER. Par exemple, si vous associez les frais de transfert, les frais de gestion, les frais arbitraits, les courants, les frais d’entrées et bien d’autres, leur cumulation vous reviendra assez chère.

A découvrir également : Les impacts significatifs de la vie en couple sur la planification de retraite

Pour cela, il importe de bien examiner les différentes offres. Faites-en une comparaison afin de comprendre leur impact et d’en limiter au maximum leur revers sur le rendement du contrat. En effet, le PER est un contrat sur longue durée. Ainsi, les frais sont disséminés dès le début jusqu’à la fin. Cela dit, les épargnants courent un risque, celui d’empilement des frais. La vigilance des épargnants doit dès lors être mise à l’œuvre.

Le rapport qualité-quantité des supports

A lire également : Comment acheter des parts de SCPI ?

Ce point est très important dans le choix du PER. Il est bien de rechercher à limiter les frais. Mais, il est encore et beaucoup mieux d’avoir un placement performant. Pour cette bonne raison, il est recommandé d’accorder suffisamment la priorité à la qualité du PER. Vos objectifs étant prioritaires, vous devez donc et nécessairement avoir tous les renseignements existants sur les supports de votre contrat.

Cela dit, c’est votre profil qui oriente votre choix de supports. Trouvez un fonds euros de qualité et faciles d’accès. Recherchez plus les supports à capital garanti apportant une honorable dont la souscription se passe toute aisément. Évitez donc les assureurs qui imposent des conditions de souscription au fonds euros.

Préférer un contrat souple

Généralement, tous les assureurs essaient de disposer d’un socle de fiscalité équitable, des uns aux autres. Les épargnants ont la possibilité de déduire les versements de leurs revenus imposables. Ils peuvent toutefois ne pas opter pour cette solution pour jouer simplement cette carte lorsqu’ils voudront liquider leur contrat.

Les épargnants espèrent une déduction d’entrée intéressante. Pour avoir cela, il faut qu’ils fiscalisent une TMI qui veut dire Tranche Marginale d’Imposition. Cette fiscalisation doit rester dans les 41 % avec une TMI de 30 % pour la sortie.

Comparer les avantages fiscaux

Lorsque l’on veut choisir un PER, pensez à bien comparer les avantages fiscaux. Tous les contrats ne se valent pas. Les assureurs ont chacun leurs spécificités et peuvent proposer des offres plus ou moins attractives en fonction des profils d’épargnants.

Le PER permet aux épargnants de bénéficier à la fois d’une réduction fiscale sur leurs versements tout en capitalisant cette épargne jusqu’à leur départ à la retraite. Cela permet aussi une sortie en rente qui sera soumise à l’impôt sur le revenu après abattement pour durée de détention.

Il faut rester vigilant quant aux frais liés au contrat ainsi qu’au choix des supports d’investissement. Certains contrats proposent des frais très élevés qui viennent réduire considérablement la performance finale du placement.

Il est donc recommandé de bien comparer les différents plans disponibles et d’étudier attentivement les fichiers détaillés présentant notamment l’évolution passée du rendement net et brut ajusté par rapport aux autres produits financiers similaires.

Analyser la performance passée du plan épargne retraite

Pour choisir le meilleur plan d’épargne retraite, vous devez vous faire une idée plus précise du rendement potentiel du contrat et des risques encourus.

Pour cela, plusieurs indicateurs sont à prendre en compte. La performance annuelle moyenne sur les dernières années peut être un bon indicateur. Il faut aussi regarder l’évolution du capital investi sur une période plus longue pour voir si le PER a résisté aux crises financières, par exemple.

Mais attention, il ne faut pas se tenir uniquement aux performances passées car elles ne préjugent pas systématiquement des résultats futurs. Cela n’est qu’une indication qui doit être considérée avec prudence. La situation économique et financière actuelle peut amener à repenser son mode de gestion selon les fluctuations que connaissent les marchés.

Pour résumer, vous devez bien étudier tous les éléments avant de souscrire un plan d’épargne retraite : fiscalité avantageuse, souplesse contractuelle dans la gestion, ainsi que la qualité des supports proposés avec leurs performances historiques, mais aussi leur adéquation face aux objectifs personnels selon l’aversion au risque ou encore l’horizon temporel envisagé pour ce placement financier très structurant à moyen/long terme dans une stratégie patrimoniale globale.