Back
Image Alt

Quels sont les dispositifs d’investissement locatif ?

Aujourd’hui, l’immobilier locatif représente un domaine d’investissement à forte rentabilité. C’est une branche du secteur de l’immobilier qui présente de nombreux avantages financiers. Ceci est en partie dû au divers politiques fiscaux mis en place afin de favoriser les investisseurs. Dans cet article seront exposés les différents dispositifs d’investissement locatif les plus profitables pour vous.

Le dispositif de Denormandie

Cette loi a été : instaurée en fin 2018 par le ministre Julien Denormandie. Elle a pour but de soutenir les futurs propriétaires dans des travaux de rénovation de logement localisé dans de vieux secteurs. Ce dispositif a principalement été : mis en place afin de résoudre les problèmes des divers effondrements survenus dans plusieurs régions. À cet effet, elle vise à alléger les couts de rénovation à la charge des propriétaires immobiliers.

Lire également : À quel moment se font les virements bancaires ?

Néanmoins, pour bénéficier de cet apport, il vous faut remplir un certain nombre de critères. En effet, il ne suffit pas de faire quelques travaux basiques. Il s’agit là de transformer une habitation en ruine en un lieu beaucoup pus habitable où il fait bon vivre. Ainsi, avant de disposer d’une telle aide, il faut que votre opération de rénovation soit en mesure d’améliorer entre 20% et 30% du bien immobilier. En prime, les travaux doivent être : obligatoirement réalisés par une société experte en rénovation de logement obsolète.

A lire également : Quel taux de crédit de consommation  choisir ?

Le dispositif de Pinel

Cette loi fait partie des plus profitables dans le secteur de l’immobilier français. Elle a été, mise en place en 2014 par l’ex-ministre Sylvia Pinel pour faciliter l’acquisition immobilière dans des zones à forte demande.  En effet, grâce à l’aide apportée par l’État, elle permet à toute personne d’investir librement dans des logements locatifs neufs. De ce fait, acquérir un patrimoine immobilier récent devient chose tout à fait facile. Pour bénéficier de l’apport fiscal de l’État, il vous faut remplir certaines conditions.

En premier lieu, il vous faut réaliser votre investissement dans les zones fixées par la loi Pinel (A, A1, B1).  Ensuite, vous devez déterminer le plafond du loyer en fonction des capacités du locataire. Cette loi a pour mode opératoire la réduction du cout des impôts. Cela varie entre 12% et 21% en fonction de l’engagement annuel qui a été pris.

Le dispositif de Malraux

Il permet une réduction d’impôt compris entre 22% et 30% dans toute acquisition immobilière réalisée dans un secteur historique. C’est une ancienne loi de défiscalisation qui offre également une réduction d’impôt sur le cout des travaux de restauration. Cette initiative a pour but de permettre aux acheteurs de rénover en toute sérénité leur bien historique.

Pour avoir droit à cet apport réductionnel sur votre restauration, il faut être éligible à certains critères. De ce fait, vos travaux doivent atteindre un minimum de 100.000 £ par an et se poursuivre consécutivement sur 4 années. Ce qui vous renvoie à un maximum de 400.000 £ en 4 ans.