Back
Image Alt
person writing on white notebook

Résultat net comptable : les erreurs à éviter

Le résultat net comptable est par essence un indicateur qui sert à maîtriser l’ensemble des prouesses d’une entreprise. Il fait également office de support de mesure de l’impôt de l’entreprise. Cependant, le comptable se retrouve parfois face à des situations dans lesquelles le résultat net est faux. Voici donc dans cet article les erreurs à éviter pour un résultat authentique.

Remettre à plus tard l’enregistrement des frais

Il est très risqué de reporter l’enregistrement des frais ou des tickets. En effet, le comptable se doit de procéder à une notification automatique toutes les fois qu’il reçoit des paiements. Cela lui évite de perdre le fil dans le processus d’enregistrement. Ne pas le faire à temps n’est souvent pas perçu par les concernés comme une erreur. Or, il en est bien une qui peut bien fausser les résultats. L’action d’enregistrer les factures de chaque transaction permet dans une certaine mesure de maintenir l’équilibre dans le compte de l’entreprise.

A voir aussi : Optimisez votre déclaration d'impôts et réduisez votre charge fiscale grâce à ces conseils essentiels

Opérer le mauvais choix de la méthode de comptabilité

Prendre le temps d’étudier les différentes méthodes de comptabilité avant de procéder à un choix est très fondamental pour produire de bons résultats au sein d’une société. On distingue deux méthodes en comptabilité qui permettent de gérer une entreprise ou ses comptes. Il s’agit de la méthode de comptabilité d’exercice et la méthode de comptabilité de caisse. Ces méthodes ont des règles propres à chacune d’elles. Le mauvais choix peut donc conduire à une contradiction certaine au niveau des résultats qui en découlent. Il est donc important qu’un choix judicieux de la méthode à adopter soit fait.

Ne pas ajuster les taux de TVA

La fausseté du résultat net est souvent liée au non-ajustement ou à l’omission d’ajustement des taux de TVA, une pratique qui freine considérablement l’essor de toute société. En effet, toute ligne de production doit se greffer à la TVA de même catégorie qu’elle. L’effort doit être redoublé au cas où les produits d’une facture se retrouvent en nombre pléthorique. Pour ne plus commettre cette erreur, se procurer, un logiciel de facturation convenable est conseillé. Celui-ci réduit donc les chances de fausser le résultat net comptable.

A découvrir également : CMB Virtualis : Générez des cartes de paiement virtuelles sécurisées

Ne pas associer les paiements par catégorie

Pour éviter la survenue des éventuelles erreurs lors du bilan, il importe que les paiements soient reliés à leurs factures respectives. En reliant ainsi les paiements, une assurance de la garantie de l’équilibre de la comptabilité s’installe immédiatement. Par la même occasion, le comptable pourrait se réjouir de la concordance des crédits aux débits. Dans certains cas, le logiciel de facturation n’offre aucune fonctionnalité de rapprochement bancaire automatique. Il faut donc se diriger vers l’option du manuel.

Confondre le prix HT au prix TTC

Le fait d’utiliser l’un des prix à la place de l’autre ne donne aucune garantie de la netteté du résultat. Il faut, par-dessus tout, éviter de confondre le prix HT au prix TTC au risque de voir le résultat erroné. Le prix Hors Taxe (HT) inclut la TVA contrairement au prix Tout Taxe Comprise (TTC). Il est recommandé de s’attacher au logiciel de facturation qui donne l’avantage d’ajuster le format du prix HT ou TTC à la création de la facture.